Web Trainssncf - intercités - tgv - ter - réforme ferroviaire - rss - mobile version - web trains international

La réforme du ferroviaire sur les rails

FR.WEBTRAINS.NET
21/10/2013 à 07 HEURES 25

Le projet de loi a pour objectif de renforcer le service public ferroviaire. Les parties prenantes du système ferroviaire seront associées au devenir du ferroviaire au sein d'un Haut comité du ferroviaire rassemblant élus, régions, entreprises, organisations syndicales et usagers.

Le projet de loi met fin à la séparation actuelle entre Réseau ferré de France (RFF) et la SNCF, qui se traduit par des surcoûts et des difficultés à coordonner les travaux et les circulations ferroviaires, préjudiciables à la qualité de service. Le projet de loi crée ainsi un groupe public ferroviaire, qui sera constitué d'un établissement public de tête « mère » et de deux établissements publics « filles » : le gestionnaire d'infrastructure (SNCF Réseau) et l'exploitant ferroviaire (SNCF Mobilités).

L'établissement mère assurera le contrôle et le pilotage stratégiques, la cohérence économique, l'intégration industrielle et l'unité sociale du groupe public. SNCF Réseau rassemblera dans une seule structure les acteurs en charge de la gestion de l'infrastructure aujourd'hui dispersés et mal coordonnés. SNCF Mobilités exercera les activités de transport collectif de passagers et de marchandises. Le groupe sera dirigé par un directoire composé du Président de SNCF Réseau et du Président de SNCF Mobilités, nommés par l'État. Le directoire sera placé sous le contrôle d'un conseil de surveillance. L'Etat y sera majoritaire ; des représentants du Parlement, des régions et des salariés y siègeront. Son président sera choisi par l'État, qui fixera aussi les objectifs du groupe public à travers un contrat de performance avec chacun des trois établissements.

Le projet de loi crée également les conditions d'un pacte national pour l'avenir du service public ferroviaire. Afin de stabiliser progressivement sa dette, SNCF Réseau ne pourra plus s'endetter au-delà d'un certain niveau pour financer les projets de développement de l'infrastructure. Au-delà de ce niveau de dette, les projets d'investissement demandés par des collectivités publiques devront être financés par celles-ci. Une trajectoire de rétablissement des équilibres économiques de SNCF Réseau sera mise en œuvre par un contrat de performance. Ce redressement du système passera concrètement par un effort de l'ensemble des parties prenantes grâce aux gains tirés de la constitution d'un gestionnaire d'infrastructures unifié, à la performance économique du transporteur, à l'efficacité accrue de l'organisation du travail et à l'optimisation de l'offre ferroviaire.

Tout en confortant l'existence du statut de cheminot, le projet de loi pose les jalons législatifs nécessaires à la construction d'un cadre social commun à tous les travailleurs de la branche ferroviaire. Un décret « socle » fixera les principales règles communes au secteur ferroviaire, au regard du respect des exigences de sécurité et de continuité du service public. Ce cadre social commun reposera également sur une convention collective nationale négociée par les partenaires sociaux. L'ensemble des entreprises de la branche ferroviaire seront ainsi soumises à un régime homogène en matière de durée du travail. Ce cadre social commun et concerté permettra d'empêcher toute situation de concurrence déloyale entre les entreprises ferroviaires et donnera la souplesse nécessaire pour l'adaptation des organisations.

Enfin, le projet de loi enfin renforce le contrôle de l'Autorité de régulation des activités ferroviaires (ARAF), garante de l'accès libre et non discriminatoire des entreprises au réseau. L'ARAF garantira l'impartialité de SNCF Réseau. Elle pourra s'opposer à la nomination, la reconduction ou la cessation anticipée des fonctions de président de son conseil d'administration. L'ARAF verra également ses fonctions élargies à l'ensemble de la régulation financière du système. Afin de lui donner les moyens d'exercer ses nouvelles missions, le projet de loi prévoit que les membres de son collège exerceront désormais leurs fonctions à plein temps.

Alstom fournira à SNCF 34 rames Coradia Liner pour les trains d'équilibre du territoire

La SNCF a commandé 34 rames Coradia Liner, la dernière génération de train grande ligne d'Alstom, pour un montant d'environ 350 millions d'euros. Cette commande s'inscrit dans le cadre du renouvellement des trains Corail sur les lignes dites Intercités.

La SNCF lance une offre pour promouvoir ses destinations internationales

La SNCF met en vente jusqu'au lundi 14 octobre 2013 une offre à 39 euros pour promouvoir ses liaisons TGV vers plusieurs villes européennes d'ici le prochain changement horaires en décembre 2014. La liaison Paris-Barcelone n'en fait par contre toujours pas partie...

Préavis de grève à la SNCF le 9 octobre 2013

La CGT et la CFDT Cheminots ont déposé deux préavis de grève pour le mercredi 9 octobre 2013, contre le projet de réforme ferroviaire en France et contre les propositions législatives du quatrième paquet ferroviaire par la Commission européenne, qui prévoit l'ouverture à la concurrence dès 2019.

La région Lorraine a réceptionné ses premières rames Régiolis

Alstom a livré samedi 21 septembre à la région Lorraine son premier train Régiolis en gare de Metz. La Lorraine sera l'une des premières Régions de France à faire circuler Régiolis (en 2014), la nouvelle génération de train pour le transport régional.

Les horaires des trains adaptés à Paris-Nord en raison de travaux de modernisation d'un pont ferroviaire

Jusqu'au 29 novembre 2013, d'importants travaux de modernisation d'un pont ferroviaire auront lieu à la sortie de la gare Paris Nord. Les horaires des trains internationaux Eurostar et Thalys, les TGV Nord, les TER, Intercités et RER D verront leurs horaires légèrement modifiés.

Des perspectives prometteuses pour la RATP

Depuis novembre 2012, plus de 30 km de nouvelles lignes de métro et de tramway ont été mis en service en Ile-de-France. Ces opérations se poursuivront avec les mises en service du T7 d'ici la fin de l'année, du T6 et du T8 en 2014, et le lancement des travaux des lignes du Grand Paris.

Un million de billets vendus pour les TGV Ouigo

En avril dernier, Ouigo effectuait son premier départ de l'Ile-de-France vers le Sud-Est de la France. Depuis son lancement, l'offre à grande vitesse low-cost de la SNCF a transporté un million de passagers.

Thalys va devenir une entreprise ferroviaire de plein exercice d'ici 2015

La SNCF et la SNCB vont transformer Thalys en une entreprise ferroviaire de plein exercice pour ses circulations en France et en Belgique. La DB et les NS, respectivement actionnaire et partenaire de Thalys International assureront toujours l'exploitation des trains dans leurs pays respectifs.

Le trafic SNCF perturbé par la grève interprofessionnelle du 10 septembre 2013

Deux des quatre organisations syndicales représentatives, Sud Rail et CGT, ont déposé des préavis de grève dans le cadre d'un mouvement interprofessionnel national. Des perturbations localisées sont à prévoir pour la journée du mardi 10 septembre 2013.

La SNCF ouvre ses gares pour les journées du patrimoine

A l'occasion des journées du patrimoine qui se tiendront le 14 et 15 septembre prochain, Gares et Connexions s'engage à faire découvrir son patrimoine, dans de nombreuses gares où sont prévues visites, expositions, ateliers, animations et conférences.

© Copyright Web Trains 2021
Site et contenu protégés par le droit d'auteur et le Code de la Propriété Intellectuelle Française
Site horodaté et déposé auprès d'un huissier de justice
Toute reproduction engagera des poursuites judiciaires

Confidentialité - Conditions d'utilisation