Web Trainssncf - intercités - tgv - ter - réforme ferroviaire - rss - mobile version - web trains international

RFF signe un accord-cadre avec Europorte

FR.WEBTRAINS.NET
29/01/2013 à 07 HEURES 40

Ce premier accord-cadre signé avec Europorte France concerne les horaires des services 2014 et 2015. II vise à garantir à la société de fret Europorte, filiale de Groupe Eurotunnel, une capacité d'infrastructure bien en amont de l'horaire de service1 sur le réseau ferré français. Les caractéristiques de la capacité d'infrastructure couverte par l'accord-cadre (le nombre de sillons jours, leurs origines-destinations, leurs temps de parcours avec marge, leurs positionnements horaires dans un intervalle défini,…) font l'objet d'une description précise et sont constantes pendant toute la durée de l'accord. Ainsi RFF garantit à Europorte la capacité sur la ligne considérée au moment du passage de ses trains. Ce premier accord-cadre concerne une première origine destination située dans l'Est de la France.

L'accord-cadre permet à RFF de mieux planifier les sillons que l'entreprise ferroviaire estime prioritaires dans le développement de son activité pour les années 2014 et 2015 : il intègre ainsi dans la trame horaire des années considérées un certain nombre de sillons préconstruits. Les sillons attribués chaque année sur cette base peuvent évoluer d'un horaire de service à l'autre, à condition de rester conformes aux engagements souscrits entre les deux parties. RFF optimise ainsi l'utilisation du réseau ferré national.
Cet accord-cadre a été soumis à l'autorité de régulation des activités ferroviaires (ARAF) pour s'assurer qu'il n'est pas de nature à préempter les capacités du réseau et a fait l'objet d'un avis favorable le 10 octobre.

Afin d'améliorer la qualité de ses prestations ferroviaires, RFF, gestionnaire du réseau ferré national, développe ainsi la contractualisation avec ses clients. Après les accords sur la qualité des sillons (AQS), Réseau Ferré de France leur propose de signer des accords-cadres qui définissent les capacités d'infrastructure qu'ils s'engagent à commander en avril de l'année n-1, et que RFF s'engage de son côté à offrir en septembre de la même année n-1, et cela pour une durée pluriannuelle.

Par ailleurs, RFF et Europorte ont renouvelé pour l'année 2013 l'accord annuel sur la qualité des sillons. RFF s'attache pour l'horaire de service considéré à lever les précarités des sillons fret deux mois au moins avant la date prévue pour les circulations.

Le chiffre d'affaires d'Eurotunnel augmente de 14% en 2012

Le chiffre d'affaires de l'exercice 2012 est en forte croissance de 14% à 993,1 millions d'euros. Près de vingt millions de personnes ont utilisé le Channel en 2012, tous modes confondus.

Le GSM-R poursuit son déploiement en France

Synérail a déjà livré à Réseau Ferré de France 48 antennes-relais couvrant 285 km de voies ferrées en GSM-R. L'objectif du gestionnaire d'infrastructure est de disposer dès 2015 de 14 000 km de lignes équipées en GSM-R.

RFF et la ville de Paris lance une concertation sur la Petite Ceinture

La Ville de Paris et RFF lancent une concertation sur le devenir de la petite ceinture ferroviaire, dont RFF souhaite partiellement se désengager à l'est et au sud de l'agglomération. Des réunions-ateliers et des visites de terrain sont programmées en janvier 2013.

La concertation préalable à la réforme ferroviaire se met en place

Avec la nomination de Jacques Rapoport à la présidence de RFF, la concertation autour de la réforme ferroviaire se met en place. Celle-ci doit permettre de restaurer la performance du système ferroviaire, en rétablissant un modèle industriel autour d'un gestionnaire d'infrastructure unifié.

SNCF et RFF renforcent leur coordination en Ile-de-France

Dans un contexte de croissance sans précédent de la fréquentation des trains en Île-de-France (30% en 10 ans ; +2,5% en 2012), RFF et SNCF mettent en œuvre un programme de modernisation et de développement ambitieux du ferroviaire au service des voyageurs.

Le chiffre d'affaires de RFF progresse de 11% au premier semestre 2012

Le chiffre d'affaires de Réseau Ferré de France sur le premier semestre 2012 progresse de 11 % par rapport au premier semestre 2011, passant de 2475 millions d'euros à 2780 millions d'euros.

Plus de 500 km de voies ferrées renouvelées en Midi-Pyrénées

Les travaux du Plan-Rail 2007-2012 en Midi-Pyrénées se sont achevés cet été. En 5 ans, plus de 500 km de voies ont été renouvelées pour un investissement de 820 millions d'euros

RFF crée 35 000 emplois grâce à ses chantiers sur le réseau ferroviaire

Le plan de modernisation du réseau, de 13 milliards d'euros d'investissement entre 2008 et 2015, lancé par l'Etat en 2008, se poursuit activement sur tout le territoire français. Il mobilise en moyenne 15 000 emplois chaque année. En parallèle, avec la conduite de la construction de 4 lignes à grande vitesse simultanées sur 5 ans, Réseau Ferré de France va investir 17 milliards d'euros dans l'économie nationale, créant plus de 20 000 emplois par an sur cette période (2012-2017).

RFF et Eiffage lancent le chantier de la LGV BPL

Le chantier de construction de la ligne à grande vitesse Le Mans - Rennes a été inauguré. Il marque ainsi le lancement de la construction de la LGV Bretagne - Pays de la Loire. Ce chantier d'une durée de cinq ans, créera 3 000 emplois directs et indirects par an.

Signature du PPP pour la LGV Nîmes-Montpellier

Le partenariat public-privé pour le futur contournement ferroviaire de Nîmes et Montpellier a été signé entre RFF et OC'VIA, société dont les actionnaires sont Bouygues Construction, Colas, SPIE Batignolles, Alstom, Meridiam infrastructure, FIDEPPP. Les premiers travaux commenceront fin 2012.

© Copyright Web Trains 2021
Site et contenu protégés par le droit d'auteur et le Code de la Propriété Intellectuelle Française
Site horodaté et déposé auprès d'un huissier de justice
Toute reproduction engagera des poursuites judiciaires

Confidentialité - Conditions d'utilisation